PDGFA, un facteur de croissance qui lie la maladie du soda et le diabète

Nouvelle publication de l’UMR8199 : PDGFA, un facteur de croissance qui lie la maladie du soda et le diabète
article-froguelLa maladie du soda touche six millions de français. Liée à l’obésité et au diabète, elle entraine une maladie hépatique souvent gravissime appelée NASH (nonalcoholic steatohepatitis) pouvant évoluer ver la greffe du foie et le cancer. Un consortium européen vient de publier un article dans le journal Diabetes, démontrant un lien épigénétique hépatique entre le diabète et le NASH qui passe par la surproduction d’un facteur de croissance hépatique, toxique à haute dose, appelé PDGFA.

http://www.cnrs.fr/insb/recherche/parutions/articles2018/p-froguel.html

Séminaire PamGen

l’UMR8199 organise un séminaire PamGen le 22 mai 2018 sur une demi journée dédiée à l’analyse du Kinome via la technologie PamGene.
Les inscriptions sont ouvertes : http://www.good.cnrs.fr/presentation-technologique-pamgene/

L’inscription est gratuite, mais obligatoire. La date limite d’inscription est fixée au 18 mai

Le Programme est disponible dans le document pdf ici

Brochure Scientific : https://www.pamgene.com/upload/image/brochures/Kinase%20brochure%2020180314%20vRL.pdf

Conférences EGID : Grzegorz Sumara “Signaling Cascades in Metabolic Diseases”

On the 16th march at 10.00 am, Philippe Froguel, Bart Staels and François Pattou are pleased to invite you to the seminar given by Dr Grzegorz Sumara from Würzburg University, Germany. His talk is entitled: Signaling Cascades in Metabolic Diseases.
The conference will take place in “salle des congrès” Fac de Médecine, Pôle Recherche (ground floor).

Un nouveau gène responsable d’obésité de l’enfant ouvre une nouvelle piste thérapeutique

Dans une étude publiée dans le journal Nature Genetics le 8 janvier 2018, l’équipe de recherche internationale franco-britannique dirigée par le professeur Philippe FROGUEL, unité mixte de recherche 8199, intégrée dans l‘European Genomic Institute for Diabetes – E.G.I.D. – Fédération de recherche FR 3508 – Université de Lille, CNRS, Inserm, CHU de Lille, Institut Pasteur de Lille – et l’Imperial College London vient de découvrir un nouveau gène dont les anomalies génétiques entrainent une obésité sévère de l’enfant. Ce gène appelé Adenyl Cyclase 3 (ADCY3) produit une enzyme dont le rôle est de dégrader la molécule riche en énergie ATP pour la transformer en un métabolite contrôlant l’appétit dans le cerveau et les dépenses énergétiques dans le tissu adipeux. En outre, ce gène régule dans l’intestin la production d’une hormone appelée GLP1, actuellement utilisée comme médicament injectable du diabète et de l’obésité. ADCY3 est considéré comme une cible thérapeutique nouvelle des maladies métaboliques.

Lire le communiqué de presse

 

Revue de presse : “Des chercheurs lillois découvrent un nouveau gène responsable de l’obésité chez l’enfant

http://lavdn.lavoixdunord.fr/293902/article/2018-01-09/des-chercheurs-lillois-decouvrent-un-nouveau-gene-responsable-de-l-obesite-chez#utm_medium=redaction&utm_source=facebook&utm_campaign=page-fan-vdn

Conférence Gilberto Velho le 15 novembre 2017

Dans le cadre du Séminaire Thématique STC1 du Master 2 Biologie-Santé, Gilberto Velho, MD PhD, (DR INSERM,  UMRS 1138 – Physiopathologie et Thérapeutiques des Maladies Rénales et Cardiovasculaires liées au Diabète et à la Nutrition – Centre de Recherche des Cordeliers, Paris) donnera une conférence intitulée:

Le Système Vasopressine/Hydratation dans la physiopathologie du diabète de type 2 et des complications vasculaires du diabète

le mercredi 15 novembre 2017 à 16h00, Pôle Recherche de la Faculté de Médecine, Amphi A